e Motion, assemblage partie 1

emotion-100x80.png Plaisir d’offrir, joie de recevoir, émotion du montage… Ok, c’est complètement moisi, mais ne faîtes pas la fine bouche (oui, vous, là, j’vous vois), vous devriez avoir l’habitude depuis les temps ! Donc, aujourd’hui, parlons un peu du montage de cette fameuse imprimante 3D e Motion Tech.

Je vais essayer de suivre l’ordre du manuel de montage (79 pages, je le rappelle pour ceux du fond qui n’écoutaient pas la dernière fois). Première remarque, habitué des coordonnées 3D de cinema 4D (longueur en Z, largeur en X et hauteur en Y), je suis quelque peu perturbé par le référentiel utilisé ici (largeur en X, longueur en Y et hauteur en Z), ça me vaudra plusieurs allers-retours dans la doc pour être sûr de ne pas faire de connerie…

En début de documentation (pages 8 à 13), on a la nomenclature complète des pièces détachées avec leurs photos, ça c’est bien.

Les affaires sérieuses démarrent en page 15 avec le montage du chariot Y. Les premiers désagréments aussi : la découpe laser de cette pièce semble avoir été faite à une vitesse un peu trop élevée, entrainant des défauts de conicité sur les petits trous de 3 mm qu’il m’a fallu repercer car les vis ne passaient pas au travers.
chariot-y-650x220Plus tard, j’ai rencontré un problème similaire sur le cadre vertical, mais là, la faute en revient surtout à la peinture épaisse (époxy ?).
J’ai eu aussi quelques petits soucis dimensionnels avec les pièces imprimées, mais là, c’est normal.

J’aurais bien aimé que les 2 vis qui tiennent le « Y Belt Holder » soient à tête fraisée de manière à ne pas dépasser de l’autre côté (où viendra plus tard la couche isolante).

Page 18 : La suite s’est déroulée sans anicroche, à noter tout de même que la pièce de support moteur Y est différente de celle de la notice.
y-support-650x339

 

Suite et fin du montage au prochain épisode.

Laisser un commentaire