Obduction, la campagne Paypal est finie

obduction_cd-100x100
Obduction, la campagne Paypal est finie depuis vendredi soir, et le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat n’est pas fabuleux : seulement 99 319,08 $ collectés en un mois, à comparer aux 1 321 306 $ récoltés lors de la campagne Kickstarter, soit un total d’à peine plus que 1,4 millions de $ (1 420625,08 $ exactement)…

Sur Twitter par exemple, les Hashtags #OneMoreWorld, #Obduction et #RoadTripMode n’ont pa rencontré un très vif succès malgré l’investissement personnel de quelques Cyan-fans comme Drew Van Camp, Obduction Uncovered ou Mahmtee. La faute à une équipe Cyan relativement absente car probablement déjà très occupée à développer le jeu ? Peut-être. Celle des fans moins investis que lors de la première campagne ? C’est possible. A moins que le but de 1,7 millions de $ que Cyan avait fixé ait été un peu trop ambitieux ?

obduction_cd-1060x715

Les mises à jour, sur Twitter et kickstarter, ont tardé à venir et je pense que ça a pesé beaucoup, nombre de Backers s’étant sentis frustrés de ne rien avoir de nouveau à lire. Ryan Warzecha a pourtant abattu un gros travail de relation publique et de mise à disposition du forum réservé au Backers. La mise en route de ce forum privé a été, et est encore, chaotique, beaucoup de Backers n’y ayant pas accès pour diverses raisons techniques du côté de chez Cyan, mais aussi cognitives de la part de certains Backers qui n’ont pas intégré les règles de base définies par Cyan : utiliser la même adresse mail sur Kickstarter ET sur le forum Cyan, faire partie du groupe des « Explorers » sur le forum, entre autres…

Mais baste, on peut tout ré-écrire après coup, ça ne change rien au résultat. 😉

Dommage car autant le mode Road Trip me semble encore un peu abscons aujourd’hui (autrement dit : je ne suis pas sûr qu’il me manquera), autant j’aurais vraiment aimé avoir un mode supplémentaire à explorer. Reste à savoir ce que Cyan va faire de ces presque 100 000 $ supplémentaires, et là, on n’en sait rien pour l’instant, wait and see.

Laisser un commentaire